Priorité aux feux : ça avance !

Publié le 18 mars 2013

Nous avons souvent regretté qu’il n’y ait pas de véritable politique de priorité aux feux pour les véhicules de transport en commun à Lille, et plus particulièrement pour les LIANE (lignes à haut niveau de service), qui perdent jusqu’à un tiers de leur temps arrêtées aux feux rouges même lorsqu’elles disposent de couloirs dédiés comme c’est le cas Boulevard de la Liberté à Lille. Mais les choses commencent à bouger.

Septembre 2013 : nouvelle priorité aux feux sur le Bd de la Liberté

L’inefficace système de priorité aux feux sur le Boulevard de la Liberté (voir notre article) va être complètement modifié pour le rendre bien plus performant. Nous passerons d’un cycle à 3 phases (voitures sur le boulevard, voitures sur les routes perpendiculaires, bus) à un cycle à 2 phases seulement (voitures sur le boulevard + bus, voitures sur les routes perpendiculaires). Cela permettra de maximiser la priorité des bus, tout en minimisant les impacts sur le reste de la circulation. Un bus se présentant à un carrefour aura alors 90% de chance d’avoir le feu au vert. Concrètement, les bus auront le feu vert légèrement avant les voitures, et celles-ci devront donner la priorité aux bus situés à côté avant de tourner. Enfin, à ce nouveau réglage des feux s’ajouteront des travaux de voirie qui consisteront en la suppression d’îlots centraux. Tous ces travaux débuteront au moment des vacances de Pâques et se termineront pour septembre 2013. Le nouveau dispositif sera alors complètement fonctionnel et nous pourrons constater, nous l’espérons, que le temps de transit en bus sur le Boulevard de la Liberté sera fortement réduit.

Et ailleurs ?

Les travaux que nous venons d’évoquer concernent uniquement le Boulevard de la Liberté à Lille et les lignes de bus qui l’empruntent (la Liane 1 notamment). Mais le même problème se pose sur tous les sites propres de toutes les Liane. La vidéo d’illustration de l’article que nous citions plus haut le prouve d’ailleurs : sur la Liane 2 nous avons un problème similaire d’inefficience de la priorité aux feux. Les chiffres sont implacables : dans le secteur d’Eurasanté, le temps moyen d’attente aux feux est de 35 secondes, avec des maximum de 70 secondes et, quand on arrive à un feu, on a une chance sur deux d’attendre plus de 30 secondes au rouge. A tel point qu’un bus qui circulerait en-dehors de son couloir, sur la voie réservée aux autres véhicules, irait certainement plus vite ! Un comble. En fait de couloir de priorité, c’est plutôt d’un couloir d’anti-priorité dont on bénéficie. Là aussi, il est donc absolument nécessaire de faire quelque chose. Pas d’aménagement coûteux de voirie, pas de budget démesuré, simplement un réglage correct de la séquence des feux.

Comment fonctionne la priorité aux feux ?

Il faut savoir qu’une bonne partie de la flotte de bus Transpole est équipée de modules de communication permettant un "dialogue" avec les feux pour optimiser les cycles de ces derniers et favoriser le passage des véhicules de transport en commun quand ils approchent d’un carrefour. A l’heure actuelle, quelques 200 carrefours à feux sont équipés de ce système de communication sur la métropole, ce qui ne signifie pas que lesdits carrefours soient pour autant configurés pour favoriser le passage des bus ! Il y a donc tout un travail de terrain à réaliser pour parvenir à cette fluidification du trafic bus et, pour ce faire, le concours du service Voirie de Lille Métropole est indispensable.

Un document intéressant de l’UITP sur les techniques existantes de priorité pour les bus dans le trafic urbain : http://www.trg.soton.ac.uk/research...


Home page | Mentions légales | contact@lilletransport.com | Site Map | Follow-up of the site's activity fr  Follow-up of the site's activity Actualités   ?