Le ticket unitaire vendu à bord à 2 euros ?

Publié le 3 octobre 2012

Annoncée pour décembre 2012, la nouvelle billettique sur le réseau Transpole sera une excellente occasion pour modifier la grille tarifaire. On sait déjà par exemple qu’il sera possible de prendre un abonnement mensuel qui commencera à une autre date que le 1er du mois, ou encore que les tickets ZAP seront également utilisables dans les bus, quand il ne sont actuellement utilisables que sur le métro ou le tramway. Mais LA mesure que nous souhaiterions voir mise en place est l’augmentation sensible du prix du titre unitaire quand il est vendu à bord des bus : 2 euros serait un bon prix pour ces titres. Expliquons pourquoi.

Nous avons déjà eu l’occasion à plusieurs reprises ici de regretter la médiocre vitesse commerciale des bus (y compris des LIANE, supposées être à haut niveau de service). Plusieurs raisons expliquent cela : la non priorité aux feux en est une, le temps passé à vendre des titres de transport à bord également, surtout quand il faut rendre la monnaie. Par conséquent, si on veut améliorer la vitesse commerciale, il faut (entre autres) réduire autant que possible le temps passé à faire de la vente à bord pour réduire les temps d’arrêt en ligne. Et pour réduire le temps passé à faire de la vente à bord, il faut décourager à tout prix la clientèle d’acheter ses titres à bord. La liste des arguments favorables à une telle mesure, prise dans les conditions que nous indiquons, est la suivante :

- Pour ceux qui persisteront à vouloir acheter leurs titres à bord, le prix de 2 euros réduit au maximum le rendu monnaie (on paie avec une pièce de 2 euros, au pire avec 2 pièces de 1 euro)
- La nouvelle billettique, beaucoup plus souple, permettra d’acheter très facilement ses titres de transport via internet sans avoir à se déplacer. La mise en place de celle-ci constitue donc une excellente opportunité pour mettre en place cette mesure.
- Quant à ceux qui, de façon exceptionnelle, n’auront pas d’autre solution que d’acheter leur titre à bord, cela ne devrait pas leur poser de problème de payer, de façon exceptionnelle, leur titre au prix de 2 euros. Ceux qui, en revanche, avaient pris l’habitude d’acheter leurs titres à bord parce que le prix est le même qu’aux distributeurs automatiques ou dans les points de vente, et que cela évite de devoir anticiper l’achat, ils comprendront vite l’intérêt d’anticiper, afin de payer le prix normal de 1,40 euro (prix actuel pour les titres unitaires) ou mieux, le prix réduit de 1,14 euro (par carnet de 10).
- D’autres réseaux ont déjà mis en place une telle mesure et ils ne sont pas revenus en arrière. Il est donc facile d’en conclure que l’expérience a du se révéler positive.

Alors, à quand le ticket vendu à bord à 2 euros ?

Pour sa part, JF, de notre partenaire translille.com, propose en complément de cette mesure d’installer des bornes de rechargement aux arrêts de bus les plus générateurs de trafic et de perception. Il précise en outre que quelques installations sont en cours :

- A Saint André Foch pour les L1, L90 et Corolle
- A Madeleine Mairie pour les L91, 12, 86 et 88
- A Halluin Mairie pour les L4, L91Express et CH

Réagissez à cet article sur le forum translille.com : http://translille.com/forum/viewtop...


Home page | Mentions légales | contact@lilletransport.com | Site Map | Follow-up of the site's activity fr  Follow-up of the site's activity Evolution du réseau   ?